LE DÉCALOGUE DES POLITICIENS CONGOLAIS (GÉNÉRALEMENT VÉREUX)

Lors d’un mauvais songe ou à l’occasion d’une cérémonie d’un goût douteux, Messire Satan a légué ce qui suit aux politiciens congolais et ce, il y a fort longtemps :

1.      Moi, Lucifer, je suis ton dieu suprême. Des idoles, tu peux t’en faire à souhait et de la forme ou de l’aspect que tu veux (statuettes, amulettes, totems, etc.). Tu as le loisir de te prosterner devant ces idoles qui sont, en fait, mes démons chéris. T’en fais pas, je ne serai pas jaloux d’une telle entreprise. En retour, je te promets une gestion du Congo calamiteuse sur au moins quatre générations tant que tu gardes mes préceptes.

2.      Tu prononceras mon nom à tout bout de champ, ouvertement ou de manière subtile.

3.      Jour et nuit, même dimanche, tu t’emploieras à asseoir les ténèbres en RDC par tous les moyens possibles et imaginables.

4.      Honore le chaos et la dictature afin que ton pouvoir se prolongent en RDC que moi, Lucifer, je te demande d’asservir.

5.      Tue sans relâche et crée des génocides à la pelle, renforcés si possible d’actes de cannibalisme.

6.      Couche avec les femmes d’autrui, ça raffermira davantage ton pouvoir.

7.      Pille les richesses du pays tout en vendant ce dernier.

8.      Fais porter les multiples fautes de ta « bonne » gouvernance à des innocents.

9.      Ne permets pas que ton prochain soit quelqu’un dans la vie : s’il possède une villa, un terrain ou une ferme, ravis-les-lui par des procès truqués, comme les érections, d’ailleurs (pardon, les élections…).

10. Convoite la femme du prochain et brise les ménages heureux.

Tous ces commandements peuvent se résumer en deux :

1.      Aime Satan ton dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force

2.      Détestez-vous les uns les autres comme je vous ai toujours haïs (c’est le Malin qui parle).