PORTRAIT-ROBOT DU CORRUPTEUR FORTUNÉ CONGOLAIS


Président d’une banque, chef d’entreprise

Au bon gré des circonstances ou selon son choix

Homme d’affaires accompli, qui fait le poids

Voilà qui caractérise

Le corrupteur congolais pétant dans la soie

Des magouilles le parfait roi

Dans l’ombre la plus épaisse comme en plein jour

Il use de diaboliques tours

Un vernis de qualité qui cache des tonnes de défauts

Des œuvres de bienfaisance

En quantité, le corrupteur en finance

Il fait des dons à volonté

Au sein des églises et dans les paroisses

Un pâtre de la charité

Quand on voit le corrupteur, nulle angoisse !

À travers ces actes affichés de bonté

Se cache une méchanceté fort concentrée

Le corrupteur fortuné adore exploiter

Et jamais calmement vous ne profiterez

Du salaire qui sortira de sa poche

C’est clair comme l’eau de roche

Qu’il reprend son fric aussitôt qu’il le donne

Il inventera des conflits

Devant vous, il rira jaune

Et feindra d’être votre ami

Petit à petit, vous subirez des tensions

Jusqu’à ce qu’on vous licencie

Et ce, de la pire façon

Le corrupteur fortuné éternellement

Nuit et jour nourrit une jalousie mal placée

Il ne désire point voir ses employés évoluer

Il râle quand ils vivent confortablement

Leur bien-être lui donne une de ces nausées

Seule une poignée doit avoir les thunes

Une clique d’individus, tous des corrupteurs

Tous des parfaits persécuteurs

Qui voudraient pour eux la Lune

Dans un acharnement sans nom

Transporté d’une rage inqualifiable

Le corrupteur revêt alors la peau du Diable

Sa malveillance égale celle d’un démon

Si un individu se permet d’émerger

Qui, de son restreint cercle, ne fait pas partie

La haine du corrupteur s’est déjà forgée

Ses combines délétères sont bien farcies

Pour bien vous fermer le clapet

Si l’envie de vous exprimer vous démangeait

Si possible, pour vous rayer de la planète

Lorsque trop insistantes seront vos plaintes

Le corrupteur fortuné se dévoilera

Sa vraie face il montrera

Des sommes astronomiques

Le corrupteur, sans hésiter, va dépenser

Cet argent frelatera le juridique

L’administratif se trouvera muselé

Le mensonge et la calomnie feront foi

Car les procureurs vont prostituer leur savoir

Les procès seront des parodies du droit

Les jugements pour la loi blasphématoires

Textes remplis de faussetés

Grouillant d’irrégularités

Même au Parlement, il aura soudoyé

Ridiculisant tous ces députés votés

Le corrupteur vous traquera

Si vous n’êtes pas fort, il vous anéantira

Vous, victimes du corrupteur

Emprisonnés, persécutés

Prenez courage et luttez

Car un jour viendra son heure

S’il ne paie pas ses multiples crimes ici-bas

C’est alors sa descendance qui en bavera

Ses actes lui ont valu un bien mauvais sceau

Celui de la malédiction

Qui va de génération en génération

Pour le corrupteur, voilà un parfait cadeau