LA RICHE RDC FAIT DES DONS À HAÏTI

Suite au « riche passé » (sic) qu’a, semble-t-il, traversé la RDC et Haïti, le bled Congo, débordant de générosité et l’escarcelle pleine à craquer, débloqua en espèces et les yeux fermés plus de deux millions de dollars comme contribution au sinistre causé par le séisme au pays dont la capitale est Port-au-Prince (d’aucuns racontent que ledit séisme est de cause artificielle, les Américains n’étant pas très étrangers dans l’affaire, mais c’est une autre histoire…). Il paraît que nous sommes ceux qui ont casqué de pèze dans la chose, parmi les États africains, plus de pèze que l’Afrique du Sud ou que le Nigéria !

Alors que des refugiés du suspect conflit de Dongo (Équateur) crèvent de faim ou Congo-Brazza. Alors que les fonctionnaires ne sont pas payés. Alors que la misère demeure toujours aussi noire dans le patelin à Jojo. Mais quel cynisme diabolique anime donc nos autorités, qui se préoccupent davantage du sort des individus à plus de 4 000 km de leurs administrés que du quotidien de ces derniers ? Nul n’est obligé d’aider quelqu’un en argent, surtout quand on en manque. Je ne pense pas que les Haïtiens nous tiendraient rigueur si on transmettait par voie de presse ou par lettre notre soutien moral, et rien que ça.

Autre question : d’où venaient ces sommes, quand on sait que le budget 2010 n’était pas encore promulgué à la date du don ?

Libre à vous d’y répondre…